Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un lieu isolé et sauvage, entouré par de grandes forêts domaniales, on découvre le château au détour d'un virage sur son éperon rocheux. Le logis seigneurial du XVIe siècle se tient dans une enceinte renforcée de tours en ruine. Cette forteresse, attribuée à Foulques Nerra, avait appartenu à Henri II plantagenêt, comte d'Anjou et roi d'Angleterre. Diverses successions y vécurent, des Palluau, les Bueil qui en 1395 s'attaquèrent à la reconstruction du château. Il reste de cette époque le châtelet d'entrée et une partie de la double enceinte de fortification. S'y établit ensuite en 1493 le seigneur de Bridoré, Imbert de Bastarnay, le grand-père de Diane de Poitiers. Être près du pouvoir lui permit de bâtir le logis seigneurial, flanqué de deux tourelles à mâchicoulis. Par mariage, Charles de Lorraine, duc de Guise et de Joyeuse en reçut la propriété. Xavier Branicki, comte polonais exilé en France, l'acquit en 1849. L'ameublement qu'il a choisi est toujours présent : trophées de chasse, peintures italiennes, portraits de familles, pièces d'orfèvrerie.
Cliquez sur la photo ci-dessous et naviguez avec la souris.

An isolated and wild place, surrounded by large national forests, one discovers the castle with the turning of a turn on its rocky outcrop. The home seigneurial of XVIe century is held in a reinforced enclosure of turns in ruin. This fortress, allotted to Foulques Nerra, had belonged to Henri II plantagenêt, count of Anjou and king of England. Various successions lived there, of Palluau, Bueil which in 1395 attacked the rebuilding of the castle. It remains of this time the châtelet of entry and part of the double enclosure of fortification. Is established there then in 1493 the lord of Bridoré, Imbert de Bastarnay, the grandfather of Diane of Poitiers. To be close being able it enabled him to build the home seigneurial, flanked of two turrets with machicolation. By marriage, Charles of Lorraine, duke of Own way and Merry accepted the property from it.
Xavier Branicki, Polish count exiled in France, the receipt in 1849. The furnishing which it chose is always present: hunting trophies, Italian paintings, portraits of families, parts of goldsmithery.
Click on the photographie
and navigate with the mouse.

Château de Montrésor - Indre et Loire - panoramique sphérique
Tag(s) : #Panoramiques sphériques

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :